Petite gourmandise

 

 

A l’occasion de la chandeleur au Mexique, on ne mange pas de crêpes mais des tamales !

22-tamales

Le tamal est une spécialité mexicaine faite avec de la pâte au maïs, farci de viande à la sauce, au fromage, aux haricots  ou bien, sucré aux  fruits, tout  enveloppé dans une feuille de l’épi de la  plante de maïs ou une feuille de bananier puis cuit à la vapeur, une véritable gourmandise.

La rencontre de deux cultures l’espagnole et l’aztèque il y a 500 ans, a fait du Mexique dès sa fondation un pays riche en syncrétismes. Le 2 février est l’une des preuves tout au début de l’année.

Les tamales étaient offerts par les indigènes au Dieu Tlaloc pour que la saison des pluies  soit abondante et que la récolte soit assurée, date que les moines franciscains ont profité pour souligner l’importance de fêter selon la tradition catholique le jour de la Chandeleur.

Le tamal du náhuatl « tamalli », qui signifie « entouré » existe dans des plusieurs pays de l’Amérique latine et peut avoir différents type de farce selon la région.

Soit pour la Chandeleur ou pour Tlaloc, le 2 février au Mexique il ne faut pas oublier de profiter des tamales tout le jour.

tamales1

Petite recette :

TAMALES 

-20  feuilles de maïs (grandes), lavées, et épongées.

-200g de semoule de maïs déjà cuite, encore chaude.

-1 oignon haché

– 2 gousses d’ail, pressées

-500 ml de bouillon de volaille

– 300g de saindoux

-du sel au goût

 

Battez le saindoux jusqu’à ce qu’il blanchisse et double de volume. Ajoutez ensuite la farine, le sel,  et le bouillon de volaille petit à petit, sans cesser de battre. La pâte ne doit pas être trop liquide. Étalez la pâte sur la feuille de maïs et farcir au  goût.

Mettez dans un cuit-vapeur pendant 1h 30 environ.

Le secret dans cette recette est de bien mélanger la pâte.

La gastronomie mexicaine a été déclarée par l’UNESCO en 2010,  patrimoine intangible de l’humanité.

 

 

 

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Lucrece Lucrece dit :

    Merci Rocio pour la recette

    1. Rocio Ávila Rocio Ávila dit :

      Merci à toi pour me lire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *