Ce 14 juillet, Monsieur Hollande, faites gaffe !

Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur le président de la République Française Francois Hollande :

Permettez-moi d’abord de vous adresser de sincères salutations.

Celle qui soussigne, une citoyenne préoccupée de l’avenir du Mexique, ce pays avec lequel la France a, non seulement, une longue tradition de coopération culturelle et scientifique mais aussi une longue amitié.
Lors de votre dernière visite à notre pays, le 6 mai 2014, lors du dîner que le président Enrique Peña Nieto vous a offert, vous avez signé des traités de coopération entre les deux pays, en matière de santé, d’éducation et de sécurité. Vous avez invité le président pour venir en France le 14 juillet 2015, à la célébration de la fête nationale, car vous avez affirmé que :

«14 Juillet est une fête nationale non seulement pour la France. C’est la fête de la liberté dans le monde et chaque fois que nous avons invité un chef d’Etat, il représente pour nous un pays ami qui partage nos valeurs »

La communauté mexicaine en France, le Colectivo « Paris Ayotzinapa » et l’association France Amérique Latine (FAL) vous ont déjà adressé une lettre en vous priant de reconsidérer cette invitation. Cette longue tradition de coopération est convenable pour les deux pays. Les deux profitent vivement de ces alliances éducatives et scientifiques et le Mexique célèbre la signature de ces 42 accords . Ce sont les deux nations que profitent, mais…

Saviez-vous que le président Enrique Peña Nieto a gagné les élections au moyen de fraude ? Les mexicains ne voulaient pas le retour du parti politique auquel il appartient car ils ont gouverné le Mexique pendant plus de 60 ans, une dictature très bien déguisée. Le Mexique est submergé dans une vague de violence, de corruption, de pauvreté auprès du 80% de la population.

Saviez-vous que lors de son gouvernement à l’État de Mexico en 2006, 207 paysans à Atenco ont été arrêtés, agressés sexuellement, torturés et emprisonnés ?

Saviez-vous qu’un rapport spécial de l’ONU, soutenu par le gouvernement mexicain, estime le nombre d’exécutions extrajudiciaires commises entre 2006 et 2012 est de plus de 70 000 personnes ?

Saviez-vous que dans le cas des 43 élèves manquants d’Ayotzinapa, des dizaines d’étudiants de l’école rurale Ayotzinapa normale ont été attaqués par la police locale, sous les ordres du maire de Iguala avec la complicité probable de l’armée ?

Saviez-vous que le gouvernement a essayé de fermer l’affaire ayant donné sa« vérité historique »des faits ?

Saviez-vous que à ce jour, Il y a eu plus de 160 mille morts violentes, 43 000 qui ont eu lieu après l’arrivée au pouvoir de M. Enrique Peña Nieto ?

Monsieur Hollande, si vous ressentez un peu de sympathie pour un pays ami, faites nous un grand service, éliminez de la liste d’invités d’honneur, ce 14 juillet, le président Enrique Peña Nieto.
Sa présence tâcherait de noir, une célébration où l’on fête, les droits de l’homme, l’égalité, la fraternité, la justice, des mots dont le président mexicain ignore le signifiant.

Recevez, vous et la France nos sincères salutations et l’expression de notre amitié sincère.

Le Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *